Archives mensuelles : mai 2005

Du Travail pour qui en Dordogne?

Le bilan de compétence de l’an dernier m’avait amené donc à choisir comme orientation le domaine du froid indutriel et commercial. Un récent article vous avait informé de ma formation en ce domaine, formation terminée avec sucès le 27 courant.
« Le travail existe, je l’ai rencontré », pourrais-je paraphraser, puisqu’avant même cette date, j’avais une promesse d’embauche d’une PME de Bergerac, après un entretien d’une heure et demie.
Engagé dès le 8 août en tant que technicien froid-clim, ma fonction consistera à installer des systèmes de climatisation et de réfrigération.
D’astreinte un week-end par mois pour les dépannages en urgence, mon secteur d’activité se situera dans un rayon de 80 à 100 km autour de Bergerac

Olivier S

Formation professionnelle : de la théologie aux frigories..

Bonjour, bonjour…

J’aurais pu mettre cet évènement dans les brèves, mais, mais cet évènement est suffisamment important pour moi qu’il me fallait en faire matière à ironie. Donc de la théologie (exégèse, koïnè, et autres psychopathologies pastorales (Houps !)) aux frigories (klixon, tirage au vide, HydroChloroFluoroCarbones et autre pathologie des systèmes de Froid-Clim (et de la couche d’ozone 🙁 )), il n’y a qu’un fossé, que mon passé de chimiste puis de garagiste et de spécialiste GRH pouvait me faire franchir apparemment…

Ce qui est fait depuis le 18 avril dernier. Je suis en formation dans un Lycée Technique Privé polyvalent à Bergerac, Le Lycée Ste Marthe – St Front, réputé largement puisque sortant parmi les meilleurs frigoristes de la région Aquitaine (médaille d’or et de bronze des meilleurs apprentis cette année !)

Pas de photos sur roquebasse.net, mais les premières que j’ai faites se trouvent sur le site du Lycée et en allant sur http://froidclim.free.fr/forcont2.htm vous les verrez, mises en ligne par l’un de nos sympathiques professeurs, Pascal. Etant donc le voyeur de service, la seule réalisation que vous verrez de bibi fait l’objet de la dernière photo.

Salutations à tous,

Olivier