Archives mensuelles : janvier 2006

La Saga du Bungalow (5/6) Suite

La Saga du Bungalow – 5

Les vacances sont finies. Le 8 août je débute un CDI dans une entreprise de froid-clim à Bergerac. Où sont les heures de contemplation dont je révais depuis des années ? Dans un avenir hypothétique, si un jour j’arrive à me détacher de mon addiction au travail…et au nécessaire pour vivre… !

Bref, mes nouveaux horaires sont tellement épuisants que les heures en plus passées au bungalow sont douloureuses, tous nos dimanches y passent. Heureusement, j’ai une famille courageuse.

La périphérie étant bien avancée, il faut maintenant s’occuper du plafond et des cloisons.

Le plafond : comme je suis un grand paresseux, je n’ai pas suivi ma première idée, qui était d’habiller simplement la pente du toit en laissant toute poutre apparente. J’ai décidé de suivre cette pente depuis le bas jusq’aux panes médianes de chaque versant, puis de relier ces panes médianes en passant par un renfort que je fais descendre de la pane faîtière jusqu’à leur niveau. .

isolation_toitIsole à Sion

Ce qui amène un grand nombre d’avantages : d’abord, une rupture de volume originale et bienvenue dans un bâtiment plutôt en long. Ensuite une hauteur sous plafond diminuée de 3m à 2m55, ce qui améliorera la facilité de chauffage, mais surtout autorise le doublement de l’isolation qui passe donc de 100mm à 200mm de laine de verre croisée, ce qui est loin d’être négligeable. Enfin, ceci m’oblige à croiser le sens de mon habillage, à savoir de mettre mes planches perpendiculairement à l’axe du bâtiment, donnant alors une impression de largeur particulièrement agréable. Le résultat sera à la hauteur de mes espoirs.

pose_parois_et_plafondstructure de parois, plafonds

La lasure blanche appliquée conscieusement par Jacqueline et Mélissa est du plus bel effet et éclaircit considérablement un habillage bois naturellement plutôt sombre.

La_ZureLa Zure

Les cloisons : voulant profiter, dans la salle de bain, de la hauteur sous plafond naturelle de 3m pour y loger le chauffe-eau de 150l, je dois alors monter les cloisons WC-SDB avant d’habiller cette zone de plafond. Je choisis une structure bois pour mes cloisons.

pose_porte_salle_de_bainporte SDB: La pose

Certaines faces seront habillées de bois, d’autres de placoplâtre 13 ou 10 mm suivant le cas, hydrofugé ou non suivant les utilisations. Sur toutes les parois prévues pour être pourvues de mobilier suspendu, je mets des renforts sous forme de piliers supplémentaire ou de simples planches vissées. A terme, ces renforts accueilleront sans sourciller vis, tirefond, boulons, scellement chimique, et répartiront la charge sur des surfaces capables de les accueillir.

parois_chambre_SDB_WCça vient !

C’est ce que je fait avec les supports du chauffe-eau : les 210 kg tout mouillés doivent impérativement être suspendus : je fixe alors deux tirants depuis la pane faîtière, qui s’appuient horizontalement (le chauffe-eau est en porte à faux total) sur un chevron qui répartit la charge sur l’ensemble cloison-plafond-pane. Avant de visser mes cloisons, je prend soin de noyer quatre vis traversant mes tirants. Elles ne dépassent que du côté chauffe-eau. Quand il sera en eau, rien ne craquera : le concept est plus que satisfaisant.

chauffe-eauChauff…art

Yann prend en charge une partie des cloisons et de la pose de portes, ainsi que tout l’habillage bois.

3_portes_poseesLes portes : à G : SDB, milieu cachée : ch. 1 , à D : ch. 2

Eric, lui, est le spécialiste huile de lin. Il passe derrière Yann et traite à la brosse toutes les parois bois.

Avant de finir le plafond, je monte les boisseaux de cheminée. Le chauffage principal sera au bois et il vaut mieux prévoir cela tout de suite. Je prépare un bâti métallique, fixé sur la charpente et la structure d’une cloison, ce bâti supportera le poids de 3 boisseaux et de « l’aspirateur » en béton.

pose_chemineemontage cheminée 1

montage_chemineemontage cheminée

cheminee_poseeElle fumera !

Enfin, pour cette partie-là, je raccorde le tableau électrique.

tableau_general_non_habilleBranchement du tableau

Il prend place dans un astucieux placard, que j’ai prévu derrière le décrochement de la SDB pour la machine à laver. Ce placard est suffisamment grand pour y accueillir balais, aspirateur et autres produits d’entretien. Le tableau ne comporte que des disjoncteurs, aucun fusible. Comme dans la plupart des domaines de cette construction. J’ai préféré mettre plus cher, mais avoir un standard de confort et de sécurité plus élevé. Fini le tableau de chantier, notre alimentation électrique est définitive et c’est un grand pas.

tableau_general_habilleTGBT

Nous sommes en octobre. Arriverai-je à tenir mon objectif d’être dans le bungalow pour les fêtes ?

A bientôt…